MB ARKITEKT - Architecture en Algerie

Hot

vendredi 12 octobre 2018

PARK MALL SETIF

octobre 12, 2018 0
PARK MALL SETIF
PARK MALL SETIF


           Le groupe Prombati de Sétif, qui a acquis les tours El Ali, a en outre signé un important contrat avec le groupe hôtelier américain Marriott. Possédant près de 3000 établissements dans le monde, le groupe spécialisé dans l'hôtellerie de luxe réalisera donc à Sétif, un hôtel 4 étoiles de 239 chambres. 

PARK MALL SETIF
PARK MALL SETIF

              Il faut souligner que l'étude du projet a été confiée au spécialiste français, Arte Charpentier, en charge actuellement de l'aménagement de la baie d'Alger. Erigé sur une superficie de plus de 8000 m2, ce mégaprojet comporte un centre d'affaires qui sera installé au niveau de la deuxième tour.
 Un centre commercial de 4 étages (le 1er étage sera occupé par un hypermarché UNO de 7000 M2, le 2e étage sera réservé aux 82 magasins franchisés, à l'image de Célio, Yves Rocher, Serge Blanco, Jennifer, US Polo, Mango, Stradivarius, Eden Park, etc… Le 3e est destiné aux loisirs, 7000 M2 de jeux pour enfants et adultes. 13 restaurants, qui auront des vues sur la ville, occuperont le 4e étage.
Une salle de conférences d'une capacité de 1000 personnes sera en outre érigée, tout comme un parking souterrain en mesure de contenir plus de 1200 véhicules.

Concept

         Tel un «phare», le nouveau complexe «Park Mall» de Sétif qui culmine à 85 mètre au-dessus de la ville, s’impose comme un nouveau repère urbain dans le paysage de la cité. Il dote la ville de Sétif d’installations modernes en matière d’hébergement hôtelier, de commerces et d’affaires. Le complexe « PARK MALL » s’inscrit dans une dynamique résolument volontariste, avec la prise en compte de la dimension environnementale dès les premières esquisses d’études. Le projet se veut précurseur pour les futurs grands projets en proposant un modèle réel dans la ville.

Programme

Situé, le long de l’avenue de l’ALN, entre la Wilaya à l’est et le grand parc d’attractions à l’ouest, il est composé :
  • d’un centre commercial de dimension internationale avec plus de 40 000 m² comprenant dont 9 moyennes surfaces, un hypermarché de 6 600 m², 110 boutiques et 12 restaurants (Food court) et 6 200 m² de loisirs (attractions et bowling).
  • une tour de bureaux et de logements de 13 650 m²,
  • une tour d’hôtel 4 étoiles d’une capacité de 192 chambres totalisant 16 000 m²,
  • un centre de congrès indépendant et polyvalent de 800 places (2 200 m²),
  • 1 400 places de stationnement en sous-sol pour les locataires et les clients.
  • Une salle de conférences d'une capacité de 1000 personnes.

 
PARK MALL SETIF
PARK MALL SETIF
PARK MALL SETIF
PARK MALL SETIF


PARK MALL SETIF
PARK MALL SETIF

PARK MALL SETIF
PARK MALL SETIF

Equipe

       – Maître d’ouvrage : Prombati
        – Maître d’œuvre Architecte : Arte Charpentier Architectes

Spécificités de l’opération

  • Ville : Sétif
  • Pays : Algeria
  • Livraison Park Mall : 2016 / Hôtel : 2017
  • Surface utile : 70 000 m²
  • Surface totale : 140 000m²

PARK MALL SETIF
PARK MALL SETIF
Read More

CAMPUS SPORTIF DE QUZHOU, CHINA

octobre 12, 2018 0
Le campus sportif de Quzhou, conçu par le bureau de MAD, apportera le paysage martien sur Terre.

Informations:

  • Atelier: MAD
  • Projets: Campus sportif de Quzhou
  • Lieu: Chine Quzhou

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Ma Yansun, le fondateur du bureau de MAD, s'est déjà fermement établi comme la "star" architecturale principale en provenance de Chine. Le statut élevé lui permet de réaliser les objets les plus ambitieux en termes de forme et de design. L'un d'eux - un campus sportif géant situé dans la ville de Quzhou, dans la province du Zhejiang, à l'est de la République populaire de Chine - a présenté ses architectes comme un complexe d'énormes cratères martiens. Mais en recréant pratiquement les montagnes en pente de la planète rouge, les architectes entendent néanmoins leur donner un aspect plus «terrestre» en raison de la grande étendue de pelouses et des «nuages» qui semblent être capturés aux sommets.

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

La construction à grande échelle sera organisée en deux phases, la première ayant déjà commencé fin septembre de cette année. La superficie totale du site est d'environ 70 hectares et la surface totale de construction sera officiellement d'environ 340 000 m2. Il est prévu de construire un stade pour 30 000 spectateurs, un gymnase pour 10 000 spectateurs, une piscine de 2 000 places, un complexe sportif national, des terrains de sport en plein air et un musée des sciences et de la technologie, un hôtel, un centre de jeunesse et des magasins. Il est en effet presque impossible de séparer des objets spécifiques du paysage créé.

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Depuis la ville environnante, le campus sportif est clôturé le long du périmètre de la ceinture forestière. Au centre de celui-ci se trouve un réservoir artificiel, conçu comme un «jardin en contrebas». Des cratères d'objets vont se rassembler autour de lui. Le relief s'est formé avec des pentes verdoyantes qui se rejoignent sans à-coup, mais sans altération marquée, mais de fortes altitudes changent, ce qui oblige les visiteurs à esquiver, grimper et descendre en profitant des vues en perpétuelle mutation et totalement inattendues. Un système bien conçu de plates-formes d'observation améliorera encore l'expérience du paysage et mettra l'accent sur l'importance du processus même de contemplation.

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD


L’immense objet de land art était une continuation des idées déclarées par MAD dans le premier projet non mis en œuvre du Musée de l’art narratif de George Lucas et le développement du concept de nouvelle approche de l’architecture promu par Ma Yansun, fondé non sur la soumission, l’imitation et le mimétisme, mais sur un pied d’égalité. Partenariats et dialogue humain permanent avec l'environnement.
texte: Anna Starostina "Traduit from russe"
Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD

Campus sportif de Quzhou © MAD
Campus sportif de Quzhou © MAD




Read More

jeudi 11 octobre 2018

LE JOURNAL DE LA MAISON MAGAZINE

octobre 11, 2018 0
Le Journal de la maison

Le Journal de la maison est un magazine de décoration bimestriel français créé en 1968. Le magazine est édité à 9 numéros par an (et un numéro hors série) et chaque numéro contient en moyenne 135 pages.
En octobre 2013, Denis Olivennes, PDG de Lagardère Active alors propriétaire du titre, annonce que le groupe cherche à se séparer de certains de ses magazines afin de se concentrer sur les marques les plus rentables (Elle, Paris Match, Télé 7 Jours ,...). Dix autres titres, dont Le Journal de la Maison, seraient vendus ou arrêtés s'ils ne trouvaient pas d'acquéreur.


Read More

ART & DÉCORATION MAGAZINE

octobre 11, 2018 0

Art et décoration est au départ sous-titré « revue mensuelle d'art moderne » : le fondateur est Émile Lévy, éditeur et patron de la Librairie centrale des beaux-arts, située au 13 rue Lafayette à Paris. Le premier numéro sort en janvier 1897 et fait 64 pages, les vignettes sont de Maurice Pillard Verneuil. Le comité de rédaction de la revue comprend : Puvis de Chavannes, Vaudremer, Eugène Grasset, Jean-Paul Laurens, Jean-Charles Cazin, Luc-Olivier Merson, Emmanuel Frémiet, Oscar Roty et Lucien Magne2. Plusieurs affiches promotionnelles (extérieures et intérieures) sont produites, soit sur commande, soit à l'issue d'un concours avec appel aux lecteurs. La revue s'inspire donc de sa consœur britannique The Studio avec qui elle échange même des articles ; Gabriel Mourey, très lié à ce magazine anglais, devient un temps le rédacteur en chef d'Art & Décoration.

Art & Décoration Magazine

La publication est suspendue d'août 1914 jusqu'au mois d'avril 1919, du fait du premier conflit mondial, au cours duquel, Émile Lévy, le directeur de publication, meurt en 1916. La revue et la librairie sont reprises par son neveu Albert Lévy. En 1922, la revue reprend le titre L'Art décoratif3 ; puis en janvier 1932, Les Échos de l'industrie des arts ; en 1936, elle reprend L'Architecte (fondée en 1906). L'un des principaux collaborateurs est François Thiébault-Sisson (1856-1944). En 1933, Albert Lévy et le rédacteur en chef Louis Chéronnet inaugurent une galerie d’art à Paris. En 1937, Albert Lévy cède à Charles Massin sa revue. Le siège déménage au 2 rue de l'Échelle. Le dernier numéro avant la guerre est illustré par Fernand Léger (n° 2, nouvelle série)2.

Une nouvelle série démarre en 1946 (l'actuelle, qui compte désormais plus de 500 numéros). La couverture du n° 6 est illustrée par Henri Matisse2. En mai-juin 1958, le magazine fusionne avec Le Décor d'aujourd'hui. Durant les années 1960-1970, la direction est assurée par Jean Massin.

En 2008, les Éditions Massin, propriétaire du titre, le revendent à Hachette Filipacchi Médias.

Read More

lundi 1 octobre 2018

Architecture & Habitat Traditionnelles M'ZAB

octobre 01, 2018 0

Architecture & Habitat Traditionnelles M'ZAB
Située à 600 km au sud d’Alger, la vallée du M’zab est un ensemble unique de sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1982.

Depuis sa création au Xe siècle par les Ibadites autour de cinq ksour – El-Atteuf, Bounoura, Melika, Ghardaïa, Beni Izguen – le site est resté intact. Simple, fonctionnelle et parfaitement adaptée à l’environnement, l’architecture du M’zab a été conçue pour la vie en communauté tout en respectant les structures familiales. Ce fut une source d’inspiration pour les urbanistes (Le Corbusier, Fernand Pouillon…). Ces «villages» fortifiés, dont Ghardaïa est le plus grand, forment un ensemble homogène rare ; ils reflètent encore une civilisation sédentaire, porteuse d’une culture extraordinaire, qui a su à travers les siècles préserver sa cohésion.
Les cinq ksour sont implantés sur des éperons rocheux et regroupent une population sédentaire essentiellement urbaine. Chaque ksar est dominé par une mosquée conçue comme une forteresse. Alentour, les palmeraies sont irriguées grâce à d’ingénieux systèmes de captage et de répartition de l’eau. Tapis, maroquinerie, broderies, objets d’artisanat sont d’une finesse inégalée.

Télécharger Plus de 20 Exposé Sur L'architecture M'ZAB
Mais ces traditions séculaires risquent de disparaître. Pour tenter de les sauvegarder, Oussama Rai a réalisé un documentaire, Izmulen N’Igraren, qui a remporté l’Olivier d’or lors du 16e festival du film amazigh qui s’est déroulé fin février dernier. Ce film traite des traditions de la région, dont certaines sont en voie de disparition. Menacées par la technologie, beaucoup risquent de s’éteindre. Heureusement que quelques artisans résistent à la modernisation et tentent de perpétuer leur savoir-faire. Une manière pour cette contrée de sauvegarder ce segment de l’histoire : de l’entretien du palmier jusqu’à la fabrication du cuir en passant par l’artisa


Voici 20 exposé sur; l'histoire, l'architecture et l'habitat traditionnelle chez les M'zab 



Read More